Jazz Fusion Funk Et Plus

Forum de discussions à propos de tous les jazzs et musiques associées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Insubordinations netlabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Lun 18 Jan 2010, 23:36

Oui, j'ai beaucoup aimé Machinegun aussi...

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 04 Fév 2010, 14:28

Depuis zier, écoutes répétées et attentives des Black/White Memories de Jacques Demierre, gracieusement mis à disposition par Insubordinations. Musique de l'ère atomique - pas de gros champignon en vue, plutôt des électrons-notes qui volent dans tous les sens. Il y a un passage où les bruits du piano sont mêlés au souffle du musicien, les deux à égalité, au bord de l'inaudible et pourtant ce qui se joue à ce moment là vaut dix symphonies. Pas de la musique expérimentale ou de la musique de fou, juste de la musique tout court, qui a l'air, au contraire, de très bien savoir où elle va, et si l'on tend bien l'oreille, on y va avec. Super CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 04 Fév 2010, 22:46

les premiers sons ne te contredisent pas vraiment...Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Jacques Demierre - Black/White Memories   Dim 07 Fév 2010, 00:24

Jacques Roubaud, dans un numéro récent du Monde Diplomatique, se plaignait du déclin économique et surtout formel de la poésie. Ce qu'il en reste en 2010 ? Des neuneus qui la cherchent dans la beauté d'un coucher de soleil ou du vent dans les arbres, une bande de jeunes slameurs incultes et mal peignés, aux rimes aussi plates que leurs médiocres sentiments, et puis, les plus dangereux, ceux que l'auteur nomme, fort poétiquement en effet, les « vroum vroum » - olibrius tout occupés à « produire des séquences sonores inouïes et admirables n'incluant pas un seul mot ». Je n'ose pas imaginer ce que Monsieur Roubaud, ou son équivalent compositeur contemporain, pourrait bien penser de la musique atomique de Jacques Demierre. Atomique, pas par sa propension à nous faire pousser des champignons dans les oreilles, plutôt dans sa façon d'envoyer valser les molécules d'air, de les égrener, les épépiner à l'infini sans jamais recourir aux artifices de l'accumulation syntagmatique ou paradigmatique de fréquences conventionnelles. Comme le physicien nucléaire brouille l'apparence lisse et uniforme, si familière, de la matière, pour nous donner à imaginer des milliards de simultanéités électroniques en mouvement, Demierre désosse, déshabille du regard cet indescriptible fatras de cordes, marteaux, de blanc, de gris, de centimètres carrés de bois laqué, que notre cerveau, par paresse, a pris l'habitude de nommer - et donc d'écouter « piano ». Les points communs avec une démarche scientifique s'arrêtent là, car le musicien, sur Black / White Memories, ne cherche pas, il trouve, en permanence. D'où, peut-être, cette tentation de rapprocher son art de celui des mioches, qui, entre jeux de miroirs, motricité pure et griserie démiurgique, accrochent au présent des mélodies d'une seule note en rafales aléatoires, invariablement ravis de l'effet produit. Le but de cette orgie bruitale n'est même pas de choquer le bourgeois, est-ce que la conscience de classe touche les enfants d'âge préscolaire? - y a t-il seulement un but autre que d'entretenir par tout moyen, pendant trois quarts d'heure, le mouvement amorcé? Ce qui est beau et enfantin à fois, c'est que la mise à bas, ou plutôt la négligence, ici, des conventions musicales les plus élémentaires s'assortit d'une redéfinition complète de ce qui est à entendre et ce qui ne l'est pas sur un enregistrement haute fidélité des années 2010. L'expiration profonde d'Anne Gastinel sur un coup d'archet vigoureux, le chantonnement grinçant de Glenn Gould par dessus les constructions parfaites de Bach passent habituellement, au mieux, pour de petites touches éparses d'humanité, des ombres filantes au bas d'un tableau monumental, au pire, pour des artéfacts qu'une technologie à venir permettra peut-être enfin de gommer. Ici, les pelures, les scories, le pourri, sont mis sur un pied d'égalité avec les rares notes jouées sur le clavier. Si vous aimez les silences de Mozart, ou mieux, ceux de Morton Feldman, vous adorerez, peut-être, ceux de Jacques Demierre, sales comme de la neige, bourdonnants comme un ciel bleu d'été, frissonnants, bactériens. Il n'est pas si fréquent de littéralement, ne pas savoir où se mettre à l'écoute d'un disque. Tantôt le frottement insistant du cordage ou les stridences résonant comme des lames nous font redouter la descente de flics, tantôt, on est au bord de l'absence de son. Et ces passages presque vides sont finalement les plus passionnants et les plus admirables du disque. A bas volume, on ne les entend simplement pas. Joués un peu plus fort, ils pourraient tout aussi bien passer pour le bruit neutre et sans intérêt de quelqu'un qui passe en marchant près du micro, ou qui range des cartons dans la pièce à côté... mais ils sont de la musique, et d'une musique qui apparaît très vive, en réorganisation perpétuelle, pour peu que l'on accepte de se soumettre à ces changements d'échelle à répétition. La façon dont le souffle de Demierre et le son du piano finissent par se mêler, un peu avant la demi-heure d'écoute, est absolument inouïe. J'avais déjà entendu une artiste caresser le clavier de son piano sans en actionner les marteaux, et c'était beau, mais la sensualité qui se dégage de ce jeu d'égal à égal entre l'haleine du pianiste et sa machine est plus puissante encore. Il est évident que les sonorités équivoques de Demierre, contrairement aux productions musicales spontanées des enfants, ne doivent pas grand chose au hasard, et révèlent en fait une maîtrise poussée de l'instrument. A nous, auditeurs, de tout faire pour nous y glisser avec la même gourmandise et la même intelligence curieuse que celles de leur génial créateur, à nous, maintenant, de leur inventer l'écoute experte qu'elles méritent.


Dernière édition par Pierrou le Dim 07 Fév 2010, 09:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Dim 07 Fév 2010, 01:08

Belle chronique ! Tout à fait d'accord, et aussi avec la conclusion. C'est une musique interactive, il trace des lignes et nous montre des pistes vers des espaces immenses et neufs, je pense comme un enfant au doigt d'E.T. (le sien donc) pointé vers son étoile et disant "maison...maison...", à nous de faire nôtres ces nouveaux lieux lointains et de les peupler de notre travail d'écoute, experte ou non, mais passionnée, pour que d'étrangers ils nous deviennent familiers...
Wink

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Dim 07 Fév 2010, 11:29

Ce qui me frappe aussi dans cette musique, c'est la minceur de la frontière entre une simple juxtaposition de bruits sans saveur particulière en soi et cet agencement complètement musical proposé par Demierre. Il y a une sorte de double familiarité et de double étrangeté entre des bruits très prosaïques qui pourraient être ceux des voisins du dessous, mais sublimés, et une forme musicale progressive, mais faite avec des matériaux habituellement considérés comme non-musicaux...

Une autre question qui se pose c'est : est-ce que ce type de musique improvisée doit s'écouter à l'infini pour en saisir les subtilités ou juste une fois intensément, sur le grill, avant de passer à autre chose... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Dim 07 Fév 2010, 11:58

Oui, grand minceur de cette frontière, mais Demierre (ou un autre) a la volonté d'en faire une pièce "musicale", pas le voisin qui bricole...Smile

Et pour ta 2° question, ta deuxième réponse, ce doit être furtif mais intense, ce qui n'interdit pas d'y revenir...

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Dim 07 Fév 2010, 12:07

Kler qu'il y a pas vraiment un passage qui peut s'écouter en boucle, c'est l'enregistrement entier qui est un "passage".

Et c'est vrai que si la promenade nous a plu, on peut toujours y retourner après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Mer 10 Fév 2010, 14:18

très belle chronique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Mer 10 Fév 2010, 18:53

Très beau disque Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Mer 10 Fév 2010, 20:04

Très beaux sons :-)

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Lun 15 Fév 2010, 22:28

allez la suite Smile

[insub32]RELENTLESS metal workshop


"in situ free sax drone"
sparks and metal hits melt with drone tones of the sax duo

Sébastien Branche: saxophones & objects
Artur Vidal: saxophones & objects

+download+ the complet album (19 min 03 / 320kbps mp3+cover / 44Mo)
INSUBORDINATIONS netlabel.


Citation :
Recorded in July 09, during a residency on soundscape at CESTA (http://www.cesta.cz), in a metal workshop, Cerní Remeslníci (Tábor, Czech Republic), while two workers Ladislav svárec Procházka and Karel bruska Sychra, are at work as usual. The piece that comes from it is a 20 minutes testimony of our presence there.
Relentless:
Following a collaboration in the multidisciplinary improvisation-collective In Sit-U in 2003, the two saxophone players Artur Vidal and Sébastien Branche decided to examine together the different relations that could be found between the way they play music and the other forms of expressions involving instant-composition.
For the past few years, they have been looking into the relations between dancing, video and improvised music. /Relentless/ is, in a way, the sound layer that settled through these investigations.

music under CC by.nc.nd, copy & share it, thanks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Lun 15 Fév 2010, 23:24

Merci beaucoup, très intéressant Smile
on dirait des sortes de raga à base de hurdy gurdy industriel mutant, ça fait aussi un peu penser à une vidéo que j'avais vue de Fred Frith et la percussionniste Evelyn Glennie...
Il y a une sorte de flux incessant qui prend petit à petit de l'importante et sa liberté, celle d'éventuellement ne plus pouvoir (devoir) s'arrêter, comme une respiration...

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Ven 09 Avr 2010, 03:13

très chers, voici la suite, un peu différent de la ligne habituelle....

[insub33]PLAISTOW the crow


:post-jazz:
melodies and returning motifs, written six-handed/introspective/explosive/between free jazz, sturdy groove and lyrical minimalism/The crow is a polymorph and untameable beast.

Johann Bourquenez: piano
Raphaël Ortis: bass
Cyril Bondi: drums

+download+ the complet album (49 min 03 / 320kbps mp3+cover / 120Mo)
INSUBORDINATIONS netlabel.
a cd version is edited by Unit records.
artwork by Thomas Perrodin.

Citation :
PLAISTOW.
One wonders how Plaistow manages to play together. The trio format is certainly a “classic” but the musicians seem to have far opposed interests. The jazz feeling of the drummer contrasts with the metal energy of the bassist and the electro attitude of the piano player. Cyril Bondi (dr) and Raphael Ortis (b) are both Geneva born and have been up and down the local scene with different bands in various styles. Johann Bourquenez has acquired his own experience in different regions of France before moving to Geneva in 2007.
The working method sprang to existence spontaneously. Letting the energies of each flow towards their natural points of conversion. Motifs that came up and stuck rather than rigid composition. Tracks constantly evolving, confronted to their own potential. The name is inspired by the Squarepusher track “Plaistow Flex Out” and eclectic references like “Steve Reich” and “Full CSS” show the will to include genres rather than to oppose them. Not easy things to achieve without loosing yourself. The two ingredients guarantying success were time and talent. Plaistow took of the first and brought on the latter.
Since their first album in 2007 “Los Criminales Reciclados En Conductores De Autobuses”, Plaistow overthrows conventions with energising music and high ambitions. From the start their music is distributed free on the Internet as well as sold in carefully produced physical CDs. The booklets designed by Thomas Perrodin, reflect their inspiration, one shows an comic book hero sprung from the imagination of the musicians. In 2008 Plaistow brings out their 2nd EP “Do You Feel Lucky” and collaborates with the Moroccan rapper Mobydick during a residency in Fès. An EP “Mobystow” is released in spring 2009. The band sound evolves towards yet more originality. This is rewarded with the ZKB-Jazzprice at the Moods in Zurich in June 2009. A 3rd EP “Jack Bambi” comes out and summons things up provisionnaly. Unreleased material, recorded at Studio 2 at the Swiss Radio DRS, the complete EP archives and a live performance filmed at the Zoo (Usine / Geneva) makes up this double album CD / DVD.
And then there’s this: a tour in the Middle-East, several weeks of residency in Vevey, concerts in Germany and Russia and studio sessions in Moscow, Paris and Zurich. This leaves Plaistow ready to release their first long play album “The Crow”. Recorded before Christmas, the album will be released in spring on Unit and the netlabel Insubordinations.

THE CROW
It’s taken almost three years from the founding of the band to releasing the first long play album. Three years and a great many concerts, rehearsals – experiments really – and always with the axiomatic will to listen, to give, share and receive attention. On these bases, themes were formed, melodies and returning motifs, written six-handed. Pieces that ended up forming solid compositions, and that’s what “the crow” is really all about.
From the introspective “Boomerang” right through to the explosive “Full CSS”, all the tracks undulate between free jazz, sturdy groove and lyrical minimalism but never at the cost of coherence. The eclectic influences won’t allow you to point to one major influence. One is reminded of the prepared piano by John Cage, but also of Lowell Davidson Trio or the pop influences of The Bad Plus. In a slightly paradox way it’s certainly through this radical open mindedness of the band that Plaistow’s style takes shape.
Adepts of categorisation and labelling, be aware, because Plaistow will only fugitively correspond to pre perceived categories. This is certainly part of the game plan and of the fun that the musicians have playing their music. Hide their tracks in order to surprise and ambush, comfort reflexes only to betray them right away, incorporate famous phrasings in order to play them out of context. Plaistow’s post-jazz as it can be heard on “The crow” is a polymorph and untameable beast.


music under CC by.nc.nd, copy & share it, thanks

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Lun 12 Avr 2010, 23:13

Oups, j'avais honteusement zappé !
Merci !
Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Mer 14 Avr 2010, 19:18

Oui, un peu différent des précédentes productions, mais à première écoute, ça le fait vraiment bien, merci encore !
Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Mer 23 Juin 2010, 19:13

sunny sunny sunny
[insub35] Rafal Mazur & Keir Neuringer improwizje


:freejazz/improv:
saxophone and acoustic bass guiatre, an explosive/hyper energic demonstration of the "Free Improvisation as Value"
http://keirneuringer.blogspot.com/2006_04_01_archive.html

Keir Neuringer: alto saxophone
Rafal Mazur: acoustic bass guitar

+download+ the complet album (18min35 / 320kbps mp3+cover / 46Mo)
INSUBORDINATIONS netlabel.

Citation :
Rafal Mazur's involvement with music began in his youth with violoncello studies in Krakow. He switched to bass guitar in the late 1980's. Since 2000 he has played an acoustic bass guitar built to his own specifications by luthier Jerzy Wysocki. He has developed an advanced and individual approach to his instrument, and to improvisation in general, in which sonority, extended technique and gesture combine effortlessly in performance. He has taken an important role in Kraków to support young artists and improvised music. A founder of the ImproArt studio of improvisation, he has performed jazz and improvised music in clubs and festivals across Poland and Europe, and in China, South Korea and Israel. In recent years he has collaborated with Lisa Ullen, Frederic Blondy, Charlotta Hug, Raymond Strid, Keir Neuringer, Zsolt Sores and Attila Dóra and others. His current focus is the trio Ensemble 56. He is an organizer of the Laboratory of Intuition, a series of spontaneous art presentations in Kraków. Mazur's main field of interest and activity is collective and solo free/spontaneous improvisation. In his practice as an improvising musician and on his way to mastery/artistry he studys Chinese philosophy (Jagiellonian University). He regards Taoism as a strong base for the enrichment of the improviser's attitude, and to this end he practices the Taoist's martial art TaiJi Quan Chen. For Mazur, following the masters of Chinese philosophy and martial arts is crucial in the development of a state of mind prepared for the unexpected situations an improviser encounters in the act of collective free improvisation.

Keir Neuringer has cultivated a personal and intensely physical approach to solo saxophone improvisation that honors, builds upon, and eschews diverse music-making traditions. Vehemently critical of the destructive behavior of industrial civilization, in his work (as a composer, performer, bandleader, writer, interdisciplinary artist and curator) he seeks to bring audiences into a state of emotional and intellectual curiosity that meets the conditions for meaningful dialogue with and transformation of the culture at large. He has collaborated with Rafal Mazur since 1999 and works with a wide and undefined network of inspiring musicians, including turntablist DJ Sniff and the contemporary music group Ensemble Klang
.

music under CC by.nc.nd, copy & share it, thanks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Dim 19 Sep 2010, 14:16

c'est la rentrée....

[insubcd01] KARST toujours trainer des formes étranges

abstral compost: voix
d'incise / luc mueller / cyril bondi: objets, percussions, etc

Citation :
Après presque cinq ans d'existence, le netlabel Insubordinations lance une nouvelle série, au format cd.
Et c'est le quartet KARST qui l'inaugure avec neuf morceaux ou toute une panoplie d'objets et de percussions soutient, enrobe ou voir met à mal voix et textes pour une alliage unique de poésie sonore, de lecture/écriture automatique/aléatoire, d'improvisation libre et masse (électro)acoustique.
After almost five years of existance, the Insubordinations netlabel starts a new serie, in cd format.
And it is KARST that inaugurates it with nine tracks where whole objetcs and percussions panoply supports, coats or even put in trouble voice and texts into an unique alloy of sound poetry, automatic/random reading/writing, free improvisation and (electro)acoustique mass.

+download+ the complet album (63min 27 / 320kbps mp3 / 148Mo)
INSUBORDINATIONS netlabel.
MITENAND to order the cd.

music under CC by.nc.nd, copy & share it, thanks





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Mer 22 Sep 2010, 23:47

Merci beaucoup !
On va écouter au plus vite !
C'est toujours un grand plaisir ces randonnées défricheuses !
Smile


Edit : question, puis je publier votre lien sur myspace et facebook ?

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 23 Sep 2010, 01:45

et toujours un plaisir de savoir qu'il y a quelques oreilles attentives !

(et pas de soucis pour les liens, c'est bien le but que ça se diffuse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boumbah!

avatar

Nombre de messages : 975
Localisation : Black Périgord
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 23 Sep 2010, 13:17

dom's a écrit:
Merci beaucoup !
On va écouter au plus vite !
C'est toujours un grand plaisir ces randonnées défricheuses !
Smile


Edit : question, puis je publier votre lien sur myspace et facebook ?

S'il reste un exemplaire, je pense que.... cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 23 Sep 2010, 14:02

héhé, et vous pensez fort bien cher ami !
Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
insub



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 21 Oct 2010, 16:12

très chers,...

[insubcdr10] DIATRIBES & PHONOTOPY partielle d'averse


:free/EA/improv:
a single long cloud of EA sounds, percussions and objects in magnetic relations.

cyril bondi: drums, percussions
d'incise: laptop, objects
phonotopy: tennis cythar, electric racket

+download+ the complet album (23min35 / 320kbps mp3+cover / 60Mo)
Edited as 100 mini-cdrs in hand-made digisleeve.
INSUBORDINATIONS netlabel.

music under CC by.nc.nd, copy & share it, thanks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8112
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 21 Oct 2010, 17:14

Merci beaucoup, très cher aussi !
Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   Jeu 21 Oct 2010, 21:57

Celui-là je sens que je vais l'aimer, belle électronique tout à fait dans le genre qui me plaît... MERCI!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insubordinations netlabel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insubordinations netlabel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Insubordinations netlabel
» Antisocial netlabel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jazz Fusion Funk Et Plus :: Nous écoutons de tout ça ... :: Free-jazz, avant garde, expérimental, musiques improvisées, bruitisme...-
Sauter vers: