Jazz Fusion Funk Et Plus

Forum de discussions à propos de tous les jazzs et musiques associées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 In through the outdoor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: In through the outdoor   Dim 15 Nov 2009, 14:57

Sera-ce le seul album dont les chroniques de morceaux ne seront pas faites dans les 30 ans de son année de sortie ?



_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 15 Nov 2009, 15:24

On va s'y mettre! C'est vrai que là je me suis mis simultanément à programmer un nouveau jeu, apprendre le banjo, composer, reprendre et enregistrer des morceaux pour un hypothétique "album" (qui avance!), aller au yoga, retourner à la piscine.. Accessoirement, bosser.

Et là je vais pas tarder à aller à Metz, le concert de Massive Attack avec Martina Topley Bird en 1ère partie c'est 19h00...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 15 Nov 2009, 15:27

Ok, you're un busy man ! Smile
Bon concert alors
Non mais ITTOD avant le 31/12/09 c'est jouable à chroniquer je pense...

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 15 Nov 2009, 15:31

Absolument. Il suffit de s'y mettre... J'avais commencé une chronique de In the Evening, super chanson au demeurant, je vais pas tarder à m'y remettre.... Le problème avec ce disque c'est que la dernière fois que je l'ai écouté je l'ai trouvé bien faible dans l'ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
Sisyphe

avatar

Nombre de messages : 967
Age : 29
Localisation : st malo
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 15 Nov 2009, 18:31

Je l'ai réécouté, c'est juste qu'il sonne vraiment différent sur les arrangements par rapport aux autres albums. C'est le seul avec Coda que je n'ai pas encore en cd.
Mais j'ai ressorti la platine maintenant je veux la collec' vinyle Razz et j'adore le packaging d'ITTOD du papier craft quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaliayev.canalblog.com
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 15 Nov 2009, 18:38

La classe, et la pochette intérieure blanche qui changeait de couleur au contact de doigts humides ...

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Yann



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Sam 21 Nov 2009, 10:02

Pierrou a écrit:
je me suis mis simultanément à (...) retourner à la piscine
Vous êtes plutôt short maillot ou slip ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Sam 21 Nov 2009, 14:29

Yann.... LE Yann?!

Ni maillot ni slip combi en peau de cul de requin bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Sam 21 Nov 2009, 18:05

pareil pour moi, mais requin marteau, exclusivement...
Smile

Yann, note ami du sud du Nord ©

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
JackKnife

avatar

Nombre de messages : 484
Localisation : Forza Roberto !
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 22 Nov 2009, 10:04

Salut les gars.
"Packaging" sympa mais disque faible dans l'ensemble par certaines compos et aussi (surtout) la production.
Page en parlait dans les années 80 comme une sorte de disque de transition. Le problème c'est qu'il a fait la transition avec le néant.... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gougnafierblog.wordpress.com
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 22 Nov 2009, 11:17

Salut Jack,
On ne va pas tarder à se mettre à publier nos chroniques des morceaux avec Pierrou, donc je préfère ne rien en dévoiler pour le moment Smile mais ce sera moins sévère je pense...
Amha, tout dépend des morceaux en fait, certes son manque de cohésion le dessert...mais ça le sauve en même temps...
Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
JackKnife

avatar

Nombre de messages : 484
Localisation : Forza Roberto !
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 22 Nov 2009, 13:53

dom's a écrit:
Salut Jack,
Amha, tout dépend des morceaux en fait, certes son manque de cohésion le dessert...mais ça le sauve en même temps...
Smile
Oui sans doute. Le plus triste c'est que Page n'est pas vraiment là. Tout le monde sait pourquoi mais ça donne un goût particulièrement amer à ce disque que j'aime bien par ailleurs. Il y a plein d'idées sympas un peu partout mais il manque le truc. La deuxième chose qui m'a toujours semblé comme une grosse faiblesse dans ce disque est le son de Bonzo. La prod joue terriblement contre lui sur ce disque.

In through the outdoor montre deux choses vraiment fondamentales si on veut comprendre Zepp. 1) Page = Zepp 2) Jones apporte beaucoup mais reste un complément 3) Plant surnage n'importe où
La suite des carrières respectives des trois bonshommes confirme tout cela.[i]
Mais c'est subjectif; c'est juste mon avis.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gougnafierblog.wordpress.com
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 22 Nov 2009, 19:19

Citation :
c'est juste mon avis.
Et tu le partages j'imagine Smile

Non mais on va en reparler. Par contre je ne comprends pas ce que tu veux dire pour le "son" de Bonzo.

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
JackKnife

avatar

Nombre de messages : 484
Localisation : Forza Roberto !
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Dim 22 Nov 2009, 21:29

dom's a écrit:
Citation :
c'est juste mon avis.
Non mais on va en reparler. Par contre je ne comprends pas ce que tu veux dire pour le "son" de Bonzo.
Juste que je n'aime pas beaucoup la façon dont la batterie sonne sur ce disque. Bonzo sonne moins bien et c'est triste vu le talent du gars. Encore une fois c'est un sentiment très perso...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gougnafierblog.wordpress.com
Yann



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Mar 24 Nov 2009, 20:34

dom's a écrit:
pareil pour moi, mais requin marteau, exclusivement...
Ca fait Flipper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Lun 21 Déc 2009, 20:08

Flipper, excellent... Tiens mais qu'est-ce que je fais ce soir sur ce topic... Mmmmh?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Lun 21 Déc 2009, 21:57

....Wink

edit : est ce que je créé une section spéciale "chroniques" ?

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Lun 21 Déc 2009, 22:04

S'il y a une section Doo Wop et une section Residents, il peut bien y avoir une section kro oui. J'arrive pu à voir les messages que je poste sur Zoo Logique de toute façon Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Lun 21 Déc 2009, 22:07

cf mp

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Lun 21 Déc 2009, 23:39

Bon, je tombe de sommeil mais je viens juste de commencer hein....et l'autobio de Miles qui m'attend, impatiente !

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Lun 21 Déc 2009, 23:59

Ah? Moi je lis les paroles et écrits de Morton Feldman, pas mal non plus. Enfin là je lis pas j'écris.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: In the Evening   Mar 22 Déc 2009, 00:21

Bruits de derrière la scène, étouffés, on tend l'oreille pour distinguer des tambours qui s'animent, et cette Stratocaster qui, après trois ans au placard, a retrouvé son maître, d'où vient cette excitation à entrevoir les silhouettes incertaines de ceux qui seront dans la lumière quelques instants plus tard? Ce moment-là, Led Zeppelin ne peut pas le rater, parce que c'est dans chacune de nos têtes qu'il se passe, et que l'attente est à la hauteur des exploits passés de la bande. Excités comme Patrick Poivre un soir de scrutin, à l'heure d'annoncer le taux de participation - que l'on découvre cet album en direct un soir d'août 1979, espérant se voir infliger un nouveau graffiti en pleine face, ou n'importe quand après, avec une curiosité plus ambiguë pour ce qui ne fut finalement qu'une sortie par la petite porte. Comme sur Led Zeppelin IV, c'est Robert Plant qui tire le premier, mais le cri primal, brut, indompté de 1971 doit cette fois transiter par un dédale d'effets électroniques, évoquant la beauté déviante et kitsch de certaines femmes d'âge mûr trop lourdement fardées. Le groupe n'a pourtant que dix ans, et Plant tout juste trente, et à l'heure où les jeunes vieux de Sonic Youth ou des Pixies célèbrent fastueusement le vingtième anniversaire de leurs classiques Daydream Nation et Doolittle, et s'exposent même au MoMA sans que personne ne trouve rien à y redire, on comprend mal comment les Zeppelin ont pu passer en une poignée de semestres du statut de requins du rock à celui de dinosaures à abattre. Alors, il n'est pas bien ce morceau? Si, il est bien, il est génial, même, une des compositions les plus évidentes de Jimmy Page, un riff précis et direct comme au temps des premiers albums, assez différent des arabesques de fer de Presence, mais sculpté avec le même outil, cette Strat retorse, changeante, qui parcourt à nouveau comme un feu-follet la surface du morceau. C'est justement cette surface qui pose problème : comme Plant, gainé de son étrange habit numérique, les musiciens semblent loin de nous, la scène rock fantasmée du début, idéalement bâtie aux dimensions de nos boîtes crâniennes, est devenue aussi accueillante qu'une aérogare de la Guerre des Etoiles. L'inimitable et inestimable guitare de Page a été priée, et c'est un nouveau choc, de s'effacer devant l'armée de claviers dernier cri mais sans âme de John Paul Jones, qui se coulent paresseusement dans l'espace autrefois réservé aux overdubs du Maestro Jimmy. La basse semble elle aussi désincarnée, présente-absente tout du long, privée de la rondeur des premières années autant que du mordant de certaines œuvres plus récentes, comme si John Paul en avait délégué l'usage à une machine perfectionnée - on ne peut pas être partout. Bonham, on le reconnaît forcément au premier coup de cymbales (vraiment), mais lui aussi semble muselé, rentré dans le rang, délivrant un groove impeccable, mais terne. Heureusement, tels ces vieillards déments qui émergent subitement de leur torpeur pour asséner une vérité brillante et définitive à leur entourage médusé, Jimmy Page le junkie se souvient en cours de route qu'il fut autrefois le capitaine de ce navire, et il balance un violent coup de vibrato à cet édifice trop symétrique, faisant voler en éclats la porte de sortie vers laquelle on le pousse. Ce solo déchiqueté, alternant arbitrairement déflagrations et silences hébétés, dont on ne sait pas trop si Page l'a improvisé dans un état second ou élaboré progressivement à partir de petits bouts de n'importe quoi, est au final l'un de ses plus beaux, jaillissement spontané de couleurs musicales impromptues salissant, secouant, démantibulant la logique trop bien huilée du morceau. Lorsque la chanson se remet en route tant bien que mal, le guitariste revigoré nous projette encore quelques giclées de sa peinture trop vive, superposant de grasses guitares plus bruyantes que vraiment belles aux nappes de claviers de Jones, et c'est exactement ce qu'on avait envie d'entendre... Un naufrage, pourquoi pas, si Jimmy Page est dans l'orchestre?

Pierrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Mar 22 Déc 2009, 09:27

Héhé, le coup d'envoi est donné de fort plaisante façon...
morceau proue d'un Titanic rock alors ? Smile

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Pierrou
Admin
avatar

Nombre de messages : 3676
Age : 38
Localisation : Saint Max, Lorraine
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Mar 22 Déc 2009, 23:34

Ou l'arbre qui cache l'absence de forêt, comme disait à propos de complètement autre chose un type à la radio l'autre jour.
Mais en plus j'aime bien In Through the Out Door, bizarrement c'est un des premiers que j'ai achetés étant ado, trouvant la pochette cool ou un truc du genre et ignorant que c'était le dernier et un des moins bons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrou.free.fr
dom's
Admin
avatar

Nombre de messages : 8154
Localisation : Une région au bord de l'aise ...
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: In through the outdoor   Mer 23 Déc 2009, 00:21

1 - In The Evening

Trois longues années se sont écoulées depuis la sortie du crépusculaire Presence, entre temps on avait pu se repaître du live The Song Remains The Same, le film et le disque, certes imparfaits, les deux, mais quelle claque ce premier live ! Surtout quand on n’a jamais eu la chance de voir Led Zep « en vrai .

In Through The Outdoor arrive en plein mois d’Août 1979, il fait chaud, on apprend que les Zep l’ont enregistré dans les studios du groupe ABBA, le top de la technologie paraît-il pour l’époque. Ca nous avait fait un peu peur musicalement, et puis non, rien. On peut également lire que cet album est plus ou moins « dirigé » par John Paul Jones, ça s’entend, beaucoup de claviers, mais ce n’est pas si grave. A l’époque, cet album fut disque du mois dans Rock & Folk, belle chronique, mais je ne me souviens plus de qui.

Le deuxième disque de Physical Graffiti avait débuté par un magnifique In The Light sur fond de raga électronique apaisant, hymne au matin et à la naissance d’un jour radieux. Dès la première écoute, on a l’impression que In The Evening est son quasi contraire. Hymne à la nuit ? Il commence lui aussi par une sorte de raga inquiétant où se mêlent les gémissements d’un animal hybride à voix de guitare plaintive à des percussions électroniques lointaines, que l’on retrouvera plus tard furtivement dans Bonzo’s Montreux. Moi ça m’a toujours fait penser à un soir orageux, d’épais nuages sombres occultent un ciel immense, juste au dessous, les lumières d’une grande ville aplatie, semblable à Los Angeles, et une étroite bande de ciel infinie peignant l’horizon de la couleur du feu, celui de l’astre incandescent qui sombre , fourbu, en plein Pacifique…

Et puis Plant prononce In The Evening ! alors qu’un riff impressionnant s’abat sur nous comme l’éclair salvateur, de l’épaisseur et du brillant de larges lames combattantes. Il chante sans maniérisme mais lointain et enfoui dans les préoccupants drapés de l’électronique de Jones lequel, en plus de ses gros claviers étouffants, fait de la pumping bass de facture assez classique en rythme sénateur mais non sans une certaine élégance. Bonzo assure quant’à lui la métronomie bonhomme d’un drumming qui ne défrisera pas le moule FM. On est quand même content de percevoir les riffs répétitifs d’un Page, même en second plan. Mais, ne voilà-t-il pas que vers la moitié du morceau, lui qui veillait vient au secours du morceau qui ronronnait pour perfuser un magnifique solo vitriol dont il toujours su être le druide concocteur. Une sacrée vrille pour les oreilles et les tripes, solo entrecoupé des grondements d’un tonnerre en carton pâte rappelant
un peu les décors factices du « Vogue le Navire » de Fellini. Puis c’est une belle accalmie, assez joliment posée, qui permettra à la troupe de se
reposer avant que ne reprenne cette course plutôt assez sympathique, mais exempte de surprise. Page guitarouillant avec une certaine fantaisie et des arabesques bienvenues, et les autres se complaisant dans ce groove non risqué, posé sur ces nappes de synthé qui sont, quoiqu’on en dise, devenues le son de la décennie suivante, je pense par exemple au riff du Don’t You Forget (About me) des Simple Minds.

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière."

myspace
last.fm
blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/domimonk
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In through the outdoor   

Revenir en haut Aller en bas
 
In through the outdoor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [16.08.08] Decibel Outdoor Festival 2008
» DECIBEL OUTDOOR - 19 au 21 Aout 2016 - Beekse Bergen, Hilvarenbeek - NL
» [ DECIBEL OUTDOOR - 16-17-18 Aout 2013 - Beekse Bergen, Hilvarenbeek - NL ]
» [ DECIBEL OUTDOOR - 15-16-17 Aout 2014 - Beekse Bergen, Hilvarenbeek - NL ]
» [ DECIBEL OUTDOOR - 21 Aout 2010 - Beekse Bergen - NL ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jazz Fusion Funk Et Plus :: Et du Led Zeppelin ... :: Du côté de chez Led Zeppelin-
Sauter vers: